Pâtes fraîches au jambon cru et ses cèpes à la Provençale

Il y a quelques mois j’ai tenté de faire des pâtes fraîches, des ravioles pour être plus précis. Mais après avoir lamentablement raté l’étalage de ma pâte (au rouleau) et une farce qui n’a pas du tout plu à l’ogre (pfff un ogre qui aime pas les épinards on aura vraiment tout vu!) je n’avais pas retenté l’expérience depuis, même si cela m’avait motivé pour acheter une machine pour affiner et coupez la pâte à pâtes. Je me suis enfin décidé à l’utiliser. Heureusement l’ogre m’a donné un coup de main, car mes morceaux de pâtes étant trop grands je devais les tenir à deux mains et je ne pouvais donc plus tourner la manivelle ===> bref! Le façonnage des pâtes à tout de même été assez rapide et elles étaient très bonnes. Je les ais accompagné de tranches de jambon cru et d’une petite poêlé de cèpes à la provençale. Stop le blabla je vous donne la recette ^^

DSCN1549

Pour deux personnes il vous faut:

– 100 gr de farine
– 1 œuf entier + 1 jaune
– 200 gr de cèpes
– huile d’olive
– sel
– persil
– 1 gousse d’ail
– curcuma (facultatif)

Pour commencez, préparez la pâte à pâtes.  Dans un saladier ou directement sur le plan de travail versez la farine, ajoutez une pincée de sel (vous pouvez ajoutez un peu de curcuma pour renforcer la couleur des pâtes) et creusez un puits. Dans un bol, cassez l’œuf et ajoutez-y le jaune d’œuf. Versez les œufs dans le puits et incorporez-les à la farine avec les doigts. Ajoutez un peu de farine si la pâte est trop collante. Pétrissez-la pâte, formez une boule, farinez légèrement et laissez reposer pendant 1/2 heure.

Pendant ce temps, nettoyez les cèpes, frottez-les dans un linge humide puis ôté les parties abîmées. Émincez les cèpes. Pelez la gousse d’ail et écrasez-la. Faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle. Versez les champignons et l’ail. Faites les revenir à feu très doux pendant 10 à 15 minutes. En fin de cuisson ajoutez un peu de persil et réservez au chaud.

Lorsque la pâte a bien reposé, coupez-la en petites boules. Aplatissez les boules entre vos mains avant de les affiner à la machine. Commencez par l’épaisseur la plus importante que vous réduirez à chaque passage. N’hésitez pas à coupez la pâte si la feuille devient trop longue, réservez les morceaux coupés sur un plan de travail fariné avant de les affiner à leur tour. Passez les pâtes dans la machine pour les découpez en tagliatelles, réservez.

Faites cuire vos pâtes 3 à 5 minutes dans une grande casserole d’eau salée et bouillante. Égouttez les pâtes et réservez.

Dressez dans une assiette un nœud de tagliatelles. Versez quelques cèpes dessus et agrémentez d’une à deux tranches de jambon cru.

Il n’y a plus qu’à servir 😉

Caramels mous au beurre salé

Aujourd’hui je participe au tour Caramélisé by Un Tour en Cuisine. Afin de préparer Halloween, Miss Cuisine nous a proposé de mettre à l’honneur le caramel pendant un tour. J’ai choisit une recette de caramels mous (recette inspirée de celle de Mercotte que vous trouverez en cliquant ici).

Pour une vingtaine de caramels:
– 125 gr de sucre
– 40 gr de beurre salé
– 40 gr de crème liquide
– un peu de sel
Pour mouler mes caramels j’ai opté pour un moule à financiers en silicone, si vous n’en n’avez pas, posez un carré ou un cercle à pâtisserie sur une feuille de papier sulfurisé. Huilez au pincez l’intérieur du moule, réservez.
Coupez le beurre en dés. Mettez la crème à chauffer à feu doux (elle ne doit surtout pas bouillir).
Dans une grande casserole à fond épais si possible, versez le sucre. Ajoutez une cuiller à soupe d’eau. Faites chauffer à feu vif en remuant la casserole de temps en temps (surtout n’utilisez pas de spatule).
Lorsque le sucre à caramélisé et qu’il a atteint une jolie teinte ambrée, versez la crème chaude et bien remuez la casserole.
Ajoutez ensuite les dés de beurre salé et une pincée de sel. Remuez vivement avec une spatule pour obtenir un caramel homogène. Versez sans attendre dans les moules.
Laissez refroidir 1 heure avant de démouler et de couper le caramel en dés. Emballez vos caramels dans des films à bonbons ou entreposez-mes dans un bocal en les saupoudrant légèrement de sucre glace pour éviter qu’ils ne se collent entre-eux.

Cake pomme-poire et chocolat

L’autre jour j’ai passé une après-midi à cuisiner. J’en ais profiter pour utiliser mes produits frais avant qu’ils ne se gâtent. J’ai trouvé dans mon compotier une pomme et deux poires Williams vertes. Je me suis dit que j’allais les cuisiner en cake au chocolat. J’ai a nouveau revisiter la recette de cake de ma Maman (la réalisation précédente étant le Cake poires au sirop et chocolat) et grand bien m’en a prit! Le cake a fait son petit effet et il n’en n’est pas resté une miette!!

DSCN1505

Pour un cake il vous faut:
– 200 gr de farine
– 150 gr de sucre
– 125 gr de beurre
– 100 gr de pépites de chocolat noir
– 1 sachet de levure chimique
– 3 ou 4 œuf
– 1 petite pomme
– 2 petites poires Williams vertes
– 1 sachet de sucre vanillé

Dans un saladier, mélangez les œufs, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à l’obtention d’un ruban. Ajoutez le beurre fondu (et refroidit), la levure et la farine. Bien mélanger au fouet pour obtenir une pâte homogène.

Faites chauffer le four à 200°C (thermostat 7).

Pelez et coupez la pomme et les poires en fines lamelles. Ajoutez-les à la préparation ainsi que les pépites de chocolat. Bien mélanger.

Beurrez et farinez un moule à cake. Versez la pâte et enfourner pour environ 45 minutes. Vérifiez la cuisson avec un pic ou la lame d’un couteau: il ne doit pas y avoir de traces si le cake est cuit.

Il n’y a plus qu’à déguster 😉

DSCN1508

Eglefin en cocotte et sa purée de banane verte

Pardonnez mon absence ces derniers temps mais la fatigue a eu raison de moi et l’envie de cuisiner n’était plus là. Maintenant que j’ai reprit le goût de cuisiner il a fallu que je me fasse une entorse au pouce de la main droite (poisse, vous avez dit poisse??). Heureusement j’avais quelques brouillons sous la main et je vais les publier en attendant la guérison de mon pouce qui devrait bientôt être comme neuf =)

Donc aujourd’hui je vous propose un petit plat original qui marrie l’exotisme de la banane verte (en promo au magasin) à l’églefin (1kg qui attendait au congel). Après quelques recherche sur internet pour valider les temps de cuisson je me suis lancer =). Pour cuisiner l’églefin je me suis servie d’une recette trouver sur le site du Le Figaro.fr, vous trouverez la recette originale ici.

DSCN1493

Pour deux personnes il vous faut:

– 300 à 400 gr d’églefin
– 4 tomates
– 1 échalote
– 1/2 verre de vin blanc
– 1 verre d’eau
– 1 noix de beurre
– 1 feuille de laurier
– 1 pincée de piment de Cayenne
– poivre
– 3 bananes vertes
– 1/2 citron
– sel et poivre
– crème fraîche ou lait de coco

Pelez les bananes vertes, pour cela coupez-les d’abord en rondelles puis retirez la peau au couteau. Arroser de citron. Faites cuire les rondelles dans un grand volume d’eau salée bouillante une vingtaine de minutes (jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres).

Pendant ce temps, pelez et émincez l’échalote. Faites-la revenir dans une cocote avec le beurre pendant une dizaine de minutes à feu doux.

Lavez les tomates et coupez-les en quartiers. Ajoutez ces quartiers à l’échalote. Faites revenir quelques minutes avant de déglacez au vin blanc. Ajoutez le verre d’eau, la feuille de laurier et la pincée de piment de Cayenne. Laissez mijoter une dizaine de minutes. Si la préparation est trop acide ajoutez un sucre.

Lorsque vos bananes sont cuites, égouttez-les et écrasez-les à la fourchette. Salez, poivrez et ajoutez un peu de crème pour rendre la purée plus onctueuse. Réservez au chaud.

Ajoutez l’églefin dans la cocote. Faites-le cuire 10 minutes (à couvert) en le retournant à mi-cuisson.

Il n’y a plus qu’à servir dans une assiette chaude. Dressez la purée en dôme ou en quenelle, déposez l’églefin a côté et arrosez le tout de sauce. Un vrai régal.

Gratin de légumes du soleil, basilic et mozzarella

Aujourd’hui je participe au tour aux Tomates by Un Tour en Cuisine.

Pour ce tour je dois mettre à l’honneur la tomate, ce fruit aux nombreuses variétés se cuisine de toutes les manières possible. Pour ce tour je vous propose une recette originale que j’ai vu à la télé. En effet en zappant je suis tombée par hasard sur une émission que je ne connaissais pas: Les aventures culinaires de Sarah Wiener. Le chef Sarah qui était alors en voyage en Italie a réalisé une recette de gratin de légumes qui m’a donné drôlement envie. J’ai gravé dans ma mémoire les ingrédients et l’ordre de préparation et je me suis un peu lancé à l’aveuglette. Le résultat était délicieux et même l’ogre qui n’est pas fan de légumes en a redemandé et a finit le plat oO. J’ai refais cette recette pour le tour aux tomates, que je pense bien adaptée ^^.

 

Pour 4 personnes il vous faut:

– 1 aubergine
– 100 gr de coulis de tomate
– 4 tomates
– 1 boule de Mozzarella
– 1/2 bouquet de basilic
– huile d’olive
– sel et poivre

Lavez l’aubergine et ôtez les deux extrémités. Coupez l’aubergine dans le sens de la longueur en fines lamelles. Tapissez la plaque du four avec du papier sulfurisé. Déposez une épaisseur de tranches d’aubergine. Huilez légèrement au pinceau. Déposez une seconde couche, huilez. Enfournez une dizaine de minutes à 200°C (thermostat 7).

Pendant ce temps, faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une casserole. Ajoutez le coulis de tomate, salez, poivrez. Ajoutez un carré de sucre si le coulis est acide. Ajoutez quelques feuilles de basilic et laissez infusez hors du feu.

Pelez et épépinez les tomates. Coupez-les en petits dés, réservez dans un saladier. Coupez le reste des feuilles de basilic en lamelles. Ajoutez-les aux tomates. Poivrez légèrement.

Coupez la Mozzarella en petits dés et ajoutez-les à la tomate. Bien mélanger.

Versez un peu de coulis de tomate dans le fond d’un plat à gratin. Déposez une première couche de tranche d’aubergine. Couvrez avec des dés de tomates-Mozzarella, versez une louche de coulis. Déposez une seconde couche de tranches d’aubergine, couvrez avec les tomates-Mozzarella, versez une louche de coulis. Répétez jusqu’à l’épuisement des produits.

Enfournez pour une trentaine de minutes à 200°C thermostat 7).

Un vrai régal 😉