Go Végé!

C’est fait, c’est arrivé, la terre a tremblé, les volcans se sont réveillés, des comètes ont illuminé le ciel, tout ça pour annoncer que j’étais devenue végétarienne!!!

Je plaisante, rien de tout cela n’est arrivé, mais je suis bel et bien devenue végétarienne. J’ai franchie le pas, j’ai fait mon coming out, j’ai rejoint le côté obscur de la force (Petit clin d’oeil à la sortie du 7ème film de la saga xD).

Donc me voilà devenue végétarienne, ou plutôt pisci-lacto-ovo-végétarienne. Pisci parce que je mange encore du poisson (j’attends la nouvelle année pour arrêter), lacto et ovo parce que je continuerais à manger des produits laitiers et des oeufs.

On m’a demandé pourquoi je ne devenais pas végétalienne. J’ai répondu que c’était compliqué, je dois déjà suivre un régime pour ma santé et il serait ardu de concilier les deux pour le moment.

Je suis devenue végétarienne pour diverses raisons, la cause animale bien sur, car malheureusement dans notre société de consommation, les productions industrielles de viande se fait au détriment du bien-être des animaux. J’ai changé de cap pour des raisons environnementales aussi, l’élevage de masse d’animaux à des fins nourricières est une grande source de pollution et de gaspillage de ressources. J’ai également franchi le pas pour des raisons de santé, en effet j’ai de plus en plus de mal à digérer la viande et je dois l’avouer, manger des aliments bourrés de colorants, d’antibiotiques, de polluants et je ne sais quoi d’autres cochonneries ça me révulse un peu.

L’ogre n’est pas devenu végétarien vous vous en doutez bien! Mais il a accepté de réduire sa consommation de viande et pour l’instant il tient le choc! Je vais essayer de lui acheté de la bonne viande, ma crémière élève aussi des poules, des porcs, des vaches et des agneaux pour leur viande. Elle respecte les animaux et elle les aime. Sa production est de bonne qualité et locale. Je me fournis déjà chez elle pour les œufs, les fromages de chèvre et de vache, parfois je lui achète de  la crème aussi. Pour les autres produits laitiers, je me fournis à mon supermarché habituel en attendant de trouver un bon filon ^^.

Ce changement d’alimentation a entraîné une refonte du blog. Toutes les catégories de cuisine ont été supprimé pour n’en laissé que neuf, en faisant bien la différence entre les recettes végétariennes, végan/végétaliennes et les autres. Je conserve mes recettes à base de viande, car ces articles représentent du travail, de l’amour aussi, mais surtout certaines publications ont été faites dans le cadre de Un Tour en Cuisine et je ne peux donc pas les supprimer, par respect pour Miss Cuisine mais aussi pour les autres participant(e)s. J’espère que mes amis végé de tous bords comprendront.

Voilà, c’est dit, c’est fait. GO VEGE!

Publicités

Go Zéro Déchet!

Aller l’aventure ZD c’est parti!!

 

J’ai fait quelques investissements ZD ce week-end.

J’ai profité d’une promotion pour m’acheter un aspirateur sans sac, avec l’arrivée de notre troisième chat (une petite cocotte de 5 mois) c’est un achat qui s’imposait et qui reste dans l’objectif du ZD! L’aspirateur a une sacrée aspiration, ça me change de l’ancien lol D’ailleurs l’ancien qui est en bon état et qui fonctionne très bien sera revendu (on reste dans le ZD!)

Deuxième investissement du week-end : un shampoing solide! Je l’ai acheté dans le magasin bio où je vais de temps en temps, un shampoing solide vaut deux bouteilles de shampoing classiques, le petit bémol, il était emballé dans un sachet plastique… Mais il y a plein de recette sur internet pour faire son shampoing solide soi-même et je vais sérieusement y réfléchir. Et quand j’ai acheté mon shampoing, je me suis demandée où j’allais le mettre et en faisant un peu de désencombrement j’ai trouvé cette petite boite en inox qu’un magasin de cosmétiques m’avait offert (il y avait des petits magnets dedans).

Shampoing solide

 

J’ai commencé à fabriqué mes sacs à vrac, pour cela j’ai sacrifié de « superbes » rideaux en voilage que mon compagnon avait acheté pour son premier appart. Comme ils étaient en bon état je les avais gardé au cas où, et au final ils vont bien me servir. Petit point noir, ils sont en polyester, j’aurais préféré une matière naturelle mais bon, cela reste du recyclage ^^ J’ai découpé la plupart de mes sacs, ne me reste plus qu’à les coudre, j’ai tout juste eu le temps d’en finir un aujourd’hui, premier essai un peu bof, mais c’était pour me refaire la main avec la machine à coudre!

Sacs à vrac

 

Je voulais aussi me coudre de petits essuies-tout lavables car j’ai décidé de mettre fin au règne du sopalin à la maison. Je pensais découper un torchons en quatre. Mais en cherchant le-dit torchon je suis tombée sur une pile de vieilles serviettes de tables, toutes taches, pas présentables, du coup elles me serviront d’essuie-tout et il va falloir que je me trouve de nouvelles serviettes de table ^^.

 

J’ai fait un peu de rangement et j’ai trouvé deux trois trucs qui ne me servaient plus, du coup hop mis en vente vite fais sur le net, on va voir si cela veut bien partir 😉

Et pour finir cet article, un petit compte-rendu de la pesée de mes déchets:

 

-1.5kg de déchets parti au compost + 80gr de petits papiers trop petits pour le recyclage

-1.1kg de produits recyclables, tout ce qui va dans notre poubelle jaune en somme

-2.2kg de bouteilles de verre

-2.8kg de déchets ménagers

-4.9kg de litière usagée de chat

Je pense que pour une première pesée on est pas trop mal, mais comme le désencombrement de l’appart ne fait que commencé je pense que notre poubelle va s’alourdir les semaines à venir. On va faire attention à acheter des produits avec le moins d’emballage possible (surtout les plastiques), afin diminuer notre poubelle déchets ménagers.

 

 

Un départ sur les chapeaux de roue, en espérant que cela continue!!!!!

Bienvenue au Zéro Déchet!

2016 qui arrive à grands pas, prise de conscience culturelle, éthique, politique etc… Je franchi donc le pas je vais essayer de viser le Zéro Déchet. Le but, réduire nos déchets, ce qui sera bon pour la planète et pour notre porte-monnaie!

Du coup c’est décidé je me lance, j’entraîne (je traîne plutôt) avec moi mon ogre troglodyte dans l’aventure. Objectif Zéro Déchet, vu notre mode de vie et notre lieu de vie actuel, je sais que c’est impossible, mais je ferais tout pour m’en rapprocher le plus possible!!!!!

Pour atteindre le Zéro Déchet il y a plusieurs étapes à suivre:

La prise de conscience

Sans prise de conscience on ne peut pas vraiment se lancer dans l’aventure, car le ZD on le fait par conviction et non par obligation!

Le tri

On ne peut pas être ZD sans commencer par faire un peu de tri dans nos placards, cela nous permet de désencombrer l’espace, d’y voir plus clair et laisser la place pour s’équiper  ZD.

L’enquête

Oui, enquête parce que selon notre lieu de résidence on ne trouve pas forcément ce qu’il faut pour le ZD. Il faut donc chercher les enseignes qui vendent en vrac, ou qui ont mis en place un système de consignes, connaître aussi ce que l’on peut mettre dans la poubelle  de recyclage ou pas…

L’équipement

Bonjour cabas en osier, sac en tissus pour les courses, petites poches en tissus pour le vrac, contenants réutilisables en tous genres etc… Mouchoirs et serviettes en tissus, couches lavables etc….

Le changement de mode vie

Le ZD ne se fait pas du jour au lendemain, cela prend du temps, parfois même beaucoup de temps. Le plus important est d’y aller à votre rythme et de ne pas vous décourager. Si vous craquer en chemin, ne vous maudissez pas, cela arrive. Attendez que la crise passe, faite le point à tête reposée (pourquoi j’ai craqué etc…) et essayer de trouver des solutions pour ne pas recommencer.

Bienvenue chez les ZD!

Vous avez enfin rejoint la route du ZD!!! Il n’y a plus qu’à avancer sur cette belle-route.