Deuxième récolte de compost!

J’ai mis les mains dans le caca de mes vers! Enfin dans le compost, c’est plus élégant!

Le temps de la seconde récolte de compost est arrivée, la qualité me semble moindre que celle de la première récolte, mais je serais fixée quand il aura fini de sécher, car j’ai un gros soucis, mon système est très humide. Mais je pense avoir trouver la solution: le robinet que j’ai installé sur mon bac de récupération de lombrithé est trop haut par rapport au fond du bac. Du coup, mon lombrithé ne s’écoule pas quand j’ouvre la vanne alors que j’ai deux litres dans le bac. La solution que j’ai trouvé et qui sera mise en action prochainement est de tapisser le fond du bac de récupération de gravier! Ainsi le volume occupé par les graviers sera du volume en moins pour la stagnation du lombrithé, et je pourrais récupérer le liquide sans avoir à démonter tout mon système!

Mais revenons-en à ma récolte! J’ai profité de la récolte pour récupérer des vers (j’avais une demande en cours sur Plusdevers.fr) et transvaser le compost dans un grand égouttoir (acheté d’occasion il y a peu) posé sur un bac à fleur.Le compost a atterri sur mon rebord de fenêtre afin qu’il sèche plus rapidement (il fait trop froid dans ma cave et impossible de le laisser dans l’appartement avec  les chats qui se donneraient pour mission d’en mettre partout, même dans les endroits les plus improbables!). J’ai également retirer les plus gros morceaux de matières non compostées (peaux et noyaux d’avocats, sachets de thé), je vais de voir attendre qu’il sèche pour pouvoir récupérer les petits morceaux de plastiques qui traînent.

Bilan de cette récolte: il faut vraiment que je pense à couper les peaux d’avocats en petits bouts avant de les mettre au compost et heureusement je suis passée au thé en vrac car les sachets de thé se dégradent très mal. Quand à ma première récolte de compost que j’avais légèrement oublié sur le rebord de ma fenêtre depuis quelques mois et qui pour le coup était bien égouttée, je l’ai tamisée, là aussi j’ai trouvé des petits bouts de plastique (mais qu’est-ce que j’ai bien pu mettre dans mon compost?) et des gros morceaux de coquilles d’oeufs (bon depuis je mixe mes coquilles donc je ne devrais plus avoir ce genre de désagréments). J’ai mélangé le compost à un reste de terreau du commerce, j’ai stocké le tout en attendant qu’il  fasse meilleur pour rempoter toutes mes plantes!

Donc voilà,, j’ai mis les mains dans le caca de mes vers, l’opération s’est déroulée au milieu du salon. Les chats ont voulu me donner un coup de patte (surtout la petite qui a voulu faire un pâté!), j’ai du grondé: c’est mon or noir à moi!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s