Minsgame Septembre 2016

Le Minsgame est un petit jeu/défi qui nous vient de l’autre côté de l’océan Atlantique. Inscrit dans une démarche minimaliste, le Minsgame se déroule sur un mois. Chaque jour il suffit de se débarrasser (jeter, vendre, donner) d’un nombre d’objets correspondant au jour du mois. Donc le premier jour du mois, on se débarrasse d’un objet, le deuxième jour, de deux objets, le troisième jour de trois objets et ainsi de suite jusqu’à la fin du mois. Donc pour un mois de 30 jours, cela fait 465 objets dont il faut se débarrasser au total. Cela peut sembler beaucoup, voir énorme. Mais en cherchant bien on arrive toujours à trouver un truc dont on ne veut plus chez soi!

J’ai décidé de faire le Minsgame de Septembre, ou plutôt je me suis laissée entraîner dans le défi par une jeune femme (présente comme moi sur un groupe dédié à la méthode KonMari) qui a créée une page pour l’événement Minsgame. Nous étions quelques dizaines à s’être lancés dans l’aventure. L’avantage du groupe c’est que l’on peut se soutenir et piocher aussi des idées sur les choses dont on peut se débarrasser.

Je n’ai pas suivi les consignes du Minsgame à la lettre. Normalement les objets choisis pour le défi doivent sortir du logement avant minuit, le jour où l’on a décidé de se débarrasser d’eux. Chose peu aisée à faire, surtout quand on essaie de vendre une partie des objets en question: avec un peu de chance ils se vendent très rapidement. Avec moins de chance, elles ne partent pas du tout. Du coup pour le Minsgame, j’ai crée une zone de stockage où je répartissais dans 3 caisses, ce qui était à vendre, ce qui était à donner (à Emmaus notamment) et ce qui était à jeter (déchetterie).

Pour ce qui est des objets à vendre, fixez-vous un délai. Si au bout d’un mois ce n’est pas vendu, essayez de vendre dans une boutique de seconde main, donnez ce qu’il reste à l’association la plus proche. Cela évite de s’encombrer encore et encore dans l’espoir de grappiller quelques euros. Idem pour les dons, vous pouvez les proposez sur un site de don pendant un mois, ce qui n’est pas parti au bout du délai déposez-le dans une boîte à don ou dans une association.

Je ne vous ferais pas de liste détaillée de ce que j’ai décidé de sortir de l’appartement, car il y en aurait pour un petit moment, mais je peux vous dire que j’ai jeté au minimum, j’ai préféré vendre, donner. Pour tout ce qui malheureusement ne pouvait pas échapper à la poubelle, j’ai essayé de trier au mieux et j’ai déposé le tout dans les bennes de recyclage adéquates. Mais je suis bien contente d’avoir relevé le défi en jetant plus de 465 objets! Cependant, je pense que faire un second Minsgame ne serait pas du luxe! Et peut être que faire un Minsgame par an pourrait devenir une habitude.

En conclusion, le Minsgame est une bonne initiative. Surtout si on est pas prêt pour un gros désencombrement. Cela permet d’aborder le sujet en douceur et de façon ludique. Même si on ne va pas jusqu’au bout du défi, c’est toujours un premier pas vers le désencombrement, une vie plus minimaliste. Et mine de rien, on se rend compte que l’on garde/stocke de drôle de trucs quand même! Et cela permet aussi de se rendre compte de ce que l’on aime plus, de ce que l’on ne veut plus chez soi.

Publicités