La Saga Vorkosigan Intégrale 1/Lois McMaster Bujold

C’est un ami qui m’a prêté le livre, il savait que j’avais bien la science-fiction et il s’est douté que ce livre me plairait. Oui l’histoire m’a beaucoup plus. Le seul bémol: je ne suis pas fan des gros livres (plus de mille pages tout de même), je les trouve lourds et longs à lire, je préfère quand ils sont encore scindés en petits livres, mais ce n’est qu’un avis très personnel.

Pour en revenir à l’histoire, tout se passe dans l’espace, à bord de vaisseaux, stations ou encore planètes étrangères. Les humains ont colonisé l’espace avec toutes les avancées technologiques que l’on peut imaginer.

Le livre débute 200 ans avant la naissance du personnage principal, Miles Vorkosigan. On assiste à la rébellion d’humains modifiés génétiquement, les Quaddies, qui suite à l’arrivée de l’apesanteur artificielle sont devenus obsolètes pour la société qui les a crée et réduits en esclavage. L’auteure s’est servi de ce décor pour placer en arrière plan le décor des guerres qui vont sculpter par la suite le monde de Miles Vorkosigan.

Quelques 200 ans plus tard, nous faisons la rencontre du capitaine Cordélia Naismith, alors en mission d’exploration au nom de sa planète Béta sur la planère Komarr. Elle fait alors la rencontre du commandant Aral Vorkosigan, un Barrayaran disposant d’une base sur cette même planète. Aral fait de Cordélia sa prisonnière mais peu à peu leur relation  va évoluer. Ils se retrouveront mêlés à bien des conflits et des guerres avant que la Bétane, Cordélia ne dise adieu à sa planète d’origine pour aller rejoindre Aral sur Barrayar.

Alors mariés, Aral se retrouve promu au poste de régent de l’empereur Grégor Vorbarra qui n’a alors que 5 ans à la suite de la mort de son grand-père Ezar Vorbarra, ancien empereur Barrayaran. Les deux jeunes mariés se retrouvent alors mêlés aux intrigues de la cour, à la corruption alors que la guerre gronde. L’histoire s’achève sur l’arrivée du petit Miles Vorkosigan, fils de Cordélia et Aral, qui suite à un empoisonnement pendant la grossesse de Cordélia se retrouve bien mal en point, un mutant aux yeux de son peuple qui n’accepte aucune faiblesse.

Je n’ai qu’une envie connaître la suite des aventures du petit Miles, mais ayant d’autres livres en attente je vais devoir patienter un peu!

Pour ma part ce livre est plutôt bien écrit, le récit très intéressant. Après il faut aimer la science fiction! Si je devais donner un point négatif, je dirais peut être que le début était peut être un peu long je dirais, cela manquait d’action, mais cela n’empêche pas d’avoir une lecture agréable. Un livre que je recommande!