Ongles au naturel

Voilà un mois que j’ai décidé de laisser mes ongles respirer.

Aspirant à un aspect naturel, je m’étais déjà séparé de mes vernis bariolés, ne gardant que les vernis durcisseurs et protecteurs transparents. Mais je me rendais compte que mes ongles se dédoublaient toujours, qu’ils se cassaient sans cesse. Bref la cata. Sans compter le vernis qui s’écaillait en fin de semaine à force de garder les mains dans l’eau et qui donnait un rendu négligé. Du coup début janvier, au moment fatidique de la manucure hebdomadaire, je me suis demandée si ces vernis durcisseurs/protecteurs étaient vraiment efficaces étant donné l’état de mes ongles. Et j’ai décidé de faire le test, une semaine sans rien. Et franchement, j’ai survécu, mes ongles ont survécu et semblaient dans un meilleur état qu’après une semaine de durcisseur. J’ai décidé de prolonger l’expérience pour le mois.

Studio_20180213_125231

Au final, mes ongles se sont durcis, ils sont moins cassants, même si ils se dédoublent toujours (je pense que ce n’est qu’une affaire de temps, le temps d’avoir une repousse solide sur tout l’ongle). Pour les soins je me contente de les limer (lime en verre achetée en magasin bio dans l’optique ZD) 1 à 2 fois par semaine et de les nourrir avec une huile spéciale (du commerce qui sera bientôt remplacée par une recette plus naturelle).

Retour au naturel concluant donc. Rendez-vous l’année prochaine pour confirmer l’expérience!

Mardi 13 février 2018, après un an sans vernis je ne peux dire qu’une seule chose: pour rien au monde je ne remettrais du vernis sur mes ongles. Massage à l’huile sur le bout des doigts après le coup de lime hebdomadaire pour éviter les accrocs (selon mes activités je peux très vite m’abîmer les ongles) et c’est tout!

 

 

 

 

Publicités