L’Art du rangement/Marie Kondo

Lorsque j’ai décidé de passer au Zéro Déchet, je me suis rendue compte qu’il était devenu crucial que je désencombre notre logement, car cela fait partie de la démarche ZD, et puis de toutes façons, je ne pouvais plus vivre dans un logement aussi encombré! Je me suis mise alors à trier sans grands résultats. Cherchant de l’aide auprès de mes amis les livres, je suis tombée sur le Best-Seller de la japonaise Marie Kondo : L’art du rangement. J’ai lu le livre assez rapidement, trop rapidement. J’ai du le lire une seconde fois pour un saisir pleinement le sens car entre les techniques de tri et les histoires de ses clientes on peut se perdre rapidement.

Donc Marie Kondo, préconise un tri par catégorie et non par pièce, car nous avons des objets d’une même catégorie répandus au quatre coins de la maison. Elle conseille de commencer le tri par les vêtements, puis les livres, les papiers, les objets divers de la maison (linge de lit, ustensiles de cuisines), les objets divers particuliers (loisirs créatifs, bureau etc.) et enfin les komonos c’est à dire des objets divers mais qui ont une charge émotionnelle forte, comme les photos ou les souvenirs.

Le but est de prendre une catégorie d’objet, de rassembler tous les objets de cette catégorie à même le sol dans une même pièce, ensuite il faut prendre chaque objet dans ses mains, si l’objet en question nous procure de la joie, nous pouvons garder cet objet sinon il faut s’en débarrasser. C’est assez lourd et long comme méthode, mais les résultats peuvent être spectaculaires. Petit détail qui me chiffonne la japonaise parle de jeter, bien qu’elle précise dans un coin de page que nous pouvons certes vendre ou donner les objets que nous ne voulons plus, tout au long du livre elle parle de jeter et de sacs poubelles, je trouve cela dommage de tout jeter, je pense qu’il vaut mieux donner à des associations si vous ne souhaitez pas prendre le temps de vendre et ainsi dire non au gaspillage.

Pour ma part je n’ai pas suivi la méthode KonMari jusqu’au bout. Nous avons commencé par le tri des vêtements, mais nous n’avons pas fait un tri aussi drastique que le demandait la méthode. Nous n’avons éliminer que les vêtements qui étaient trop petits, trop abîmés. Nous avons tout de même éliminé la moitié de l’armoire. Depuis que nous avons fait le tri de la garde robe (il y a un an maintenant) j’ai décidé de réduire encore plus ma garde robe et de tenter une Wardrobe Capsule. J’ai recommencé le tri, qui est toujours en cours et j’ai investi dans des boîtes afin de faire les pliages de vêtements à la KonMari.

J’ai du ensuite m’attaquer à ma bibliothèque, ce qui a été très éprouvant pour moi. Je n’ai pas éliminé autant de livres que j’aurais du, mais petit à petit je me rends compte que certains livres n’ont plus d’intérêts pour moi et je vais surement refaire un tri bientôt.

Nous nous sommes ensuite attaquer aux papiers administratifs, ce fut un grand moment de joie… ou pas! Des heures à trier, des kilos de papiers à recycler ou à détruire… Cependant je me suis rendue compte que nous n’avions  pas éliminé tout ce qui devait l’être, du coup il y a quelques semaines avec l’ogre on a retroussé nos manches et ressortis les cartons. Nous avons éliminer un bon panier encore de paperasse, nous avons étiqueté toutes les pochettes (on avait oublié de le faire la fois d’avant), bref, cette fois-ci c’est bon! Attention cependant à ne pas tout jeter, pour connaitre les délais de conservation des papiers administratifs il faut se rendre sur le site du gouvernement. Petite astuce supplémentaire, sur les pochettes nous avons noté la durée obligatoire de conservation de chaque papier, par exemple les bulletins de paie « A vie », les loyers « 3 ans après départ du logement » etc. Ainsi quand nous ouvrons une pochette pour y ajouter un nouveau document on peut retirer facilement les documents obsolètes si il y en a.

Nous avons continuer ensuite les autres catégories, mais plus nous avancions, moins nous faisions le tri correctement, peut être par lassitude. Depuis j’ai fait un Minsgame, j’ai découvert le méthode d’organisation FlyLady, j’ai lu beaucoup de livre sur le rangement (il va falloir que je vous raconte tout ça ^^). En soit la méthode KonMari est une bonne méthode, mais je pense qu’il faut l’adapter à sa situation et surtout à sa personnalité. Pour ceux et celles qui auront envie de lire ce livre, je tiens à vous prévenir que outre le côté technique du livre, l’auteure raconte son histoire, celle d’une petite fille solitaire, passionnée par le rangement, peut être un peu trop. C’est assez sentimental et peut être même lourd, mais c’est tout de même un livre que je conseille si vous souhaitez faire le vide chez vous.

J’ai également lu L’étincelle du Bonheur de Marie Kondo qui est sortit depuis, je dois avouer que le seul côté positif de ce livre (car il reprend beaucoup le premier) sont les schémas de pliages à la façon KonMari. Si vous avez l’occasion, vous pouvez le feuilleter, mais on retrouve les tutos de pliages sur internet, donc ce livre n’est pas vraiment vital.

Publicités

Objectif 100 vêtements

Un de mes objectifs en 2017 et de réduire la taille de ma garde robe. J’ai déjà fait un premier tri suite à la lecture du livre de Marie Kondo, L’Art du Rangement, mais je trouve que mon armoire déborde encore et toujours. Cela fait quelques temps que je m’intéresse aux Capsule Wardrobe, une garde robe pensée pour faire un maximum de tenues avec un minimum de vêtements (le minimum varie énormément entre les personnes). Le but est de ne plus galérer le matin à trouver sa tenue et surtout d’avoir des vêtements de meilleure qualité (vu qu’on en a moins on achète mieux et on en prend d’avantage soin).

Bref, je me suis dit que cela serait une bonne idée de projet pour 2017. Le soucis c’est que je me suis fixé l’objectif des 100 avant de compter le nombre de vêtements que comportait mon armoire et l’objectif va être difficile à atteindre car au 1er Janvier 2017, j’ai exactement 258 vêtements… Oui j’ai tout compté, j’ai même retourné les paniers à linge pour ne rien oublier. D’un autre côté, je me dis qu’avec un tel score je ne peux que progresser. Il faut savoir cependant que je n’ai pas compté dans mon calcul les accessoires telles que les ceintures, je n’ai pas compter non plus les chaussures. Même si en parallèle un tri sera fait de ce côté-là aussi.

Pour plus de détail:

Culotte: 34
Chaussette: 48 (heu… comment j’ai pu atteindre un tel score?)
Brassière/Soutif’: 13
Collant: 8
Guêtre: 3
Legging: 5
Jupon: 1
Top: 14
T-shirt: 26
Chemise: 1
Sous-pull: 16
Pull: 7
Gilet: 5
Boléro: 1
Polaire: 6
Robe: 13
Short: 1
Jupe: 3
Jean: 12
Pantalon: 2
Veste: 3
Manteau: 3
Haut pyjamas: 5
Bas pyjama: 7
Nuisette: 1
Short Sport: 7
Pantalon Sport: 3
T-shirt Sport: 8
Veste Sport: 1
Robe de chambre: 1

Le but n’est pas de sortir des vêtements à tour de bras de mon armoire pour atteindre les 100. Il va falloir faire un tri rigoureux et conscient au fil du temps. Les pièces trop abîmées seront ré-utilisées pour mes travaux de couture ou alors partiront en filières de recyclage, celles qui ne m’iront plus ou ne me plairont plus iront à une association. Je ne pense pas que j’arriverais à redescendre à 100, mais si déjà j’arrive à passer la barre des 200, cela sera déjà un bon début!

Minsgame Septembre 2016 Suite et fin!

Un mois de passé. Un défi (presque relevé).

Je n’ai pas suivi les consignes du Minsgame à la lettre. Normalement les objets choisis pour le défi doivent sortir du logement avant minuit, le jour où l’on a décidé de se débarrasser d’eux. Chose peu aisée à faire, surtout quand on essaie de vendre une partie des objets en question: avec un peu de chance ils se vendent très rapidement. Avec moins de chance, elles ne partent pas du tout. Du coup pour le Minsgame, j’ai crée une zone de stockage où je répartissais dans 3 caisses, ce qui était à vendre, ce qui était à donner (à Emmaus notamment) et ce qui était à jeter (déchetterie).

Cependant, comme je désencombre depuis un moment, la chambre s’était retrouvée envahie de caisses, sacs et cartons d’objets à vendre. Je me suis interdit de piocher dans ce tas pour le Minsgame étant donné que j’avais déjà décidé qu’ils quitteraient notre logement. Par contre je me suis fait un plaisir à liquider une grande partie du stock. J’ai donné tous les vêtements que je voulais vendre à Emmaus, j’ai apporté le reste dans un magasin de seconde main, pour qu’ils prennent ce qu’ils pouvaient prendre, j’ai enfin fait un colis pour Momox.fr avec les jeux vidéos de Monsieur et mes livres. Je me suis dépêchée de tout débarrassée car je ne souhaite pas vivre dans un magasin de seconde main à Vita Eternam, et puis parfois donner cela fait du bien aussi. Il me reste encore quelques caisses, mais rien de bien méchant.

Pour en revenir au Minsgame, étant donné que je n’ai pas réussi à tout vendre, je me laisse encore le mois d’octobre pour vendre/donner, ce qu’il me reste. Ensuite, j’emmènerais surement ce qu’il me reste à Emmaus. Je verrais en temps et en heure. Pour le mois d’octobre, j’aurais aussi pour mission de débarrasser les cartons de choses à vendre qui encombrent notre cave. Bref, encore pas mal de boulot en perspective. La récompense une fois qu’on aura tout finit (réaménagement, ménage à fond etc.) ce sera une super soirée avec nos amis. J’ai hâte, car du coup vu le chantier, cela fait un petit moment que personne n’est venu à la maison!

Je ne vous ferais pas de liste détaillée de ce que j’ai décidé de sortir de l’appartement, car il y en aurait pour un petit moment, mais je peux vous dire que j’ai jeté au minimum, j’ai préféré vendre, donner. Pour tout ce qui malheureusement ne pouvait pas échapper à la poubelle, j’ai essayé de trier au mieux et j’ai déposé le tout dans les bennes de recyclage adéquates.

Au total, avec le Minsgame et le vide de la zone de stockage, je me suis débarrassé de plusieurs mètres cubes (je crois que j’ai dépassé les 3!) d’objets en tous genres. Mais le désencombrement de l’appartement n’est toujours pas finit. Je pense qu’il me faudra encore quelques mois pour finir vraiment certaines zones, mais le plus gros a été fait et c’est un soulagement. On commence à respirer!

Mon objectif pour le mois d’octobre est donc de finir d’de vider ma boîte à cosmétiques (échantillons, tubes de crème pour les pieds, le corps, échantillons de parfum etc.), de finir de vider mes produits nettoyants industriels pour les remplacer par des Home Made plus naturels (je viens de faire mon propre adoucissant, recette à venir!). De quoi finir de vider notre petite salle de bain en somme. Côté cuisine, il reste encore beaucoup d’épicerie à manger, afin de libérer le buffet (qui j’espère nous quittera avant la fin du mois!) et surtout de mettre vraiment en place un placard Zéro Déchet. Je commence à avoir une belle collection de bocaux, j’en ais deux types, des pots à cornichons avec un couvercle vert foncé et des pots de confiture (bombés) avec des couvercle vert clair et blanc en Vichy. J’ai collé sur mes pots de jolis stickers effet « étiquettes ardoises » sur lesquelles je marque avec un feutre-craie l’aliment associé au bocal. C’est juste génial, quand un pot est vide, je le mets de côté et le samedi matin quand je vais faire mes courses, je mets le ou les bocaux vides dans mon panier et je fais un détour (à pied de préférence) par le magasin bio pour remplir mon bocal directement au distributeur. Cela ne coûte pas si cher que cela et j’ai Zéro emballage!

Pour en revenir au Minsgame. Je pense que c’est une bonne initiative. Même si on ne va pas jusqu’au bout du défi, c’est tout de même un bon début pour le désencombrement, pour une vie plus minimaliste. Et mine de rien, on se rend compte que l’on garde/stocke de drôle de trucs quand même! Je sais que certain(e)s camarades du Minsgame de Septembre sont reparti(e)s pour un Minsgame au mois d’Octobre, mais personnellement je ne me sentais pas de le refaire, car j’ai déjà tellement trié que je ne suis pas sûre de tenir cinq jours! Mais quand je tombe sur un truc (bah oui il reste toujours des « trucs ») dont je n’ai ni l’utilité, ni le plaisir de le posséder je le sors de chez moi sans un regret. Je ne veux garder que l’essentiel, que ce qui me plait, que ce qui est susceptible de me rendre heureuse.

Le Minsgame est donc une aventure à tenter quand on souhaite faire un peu le vide chez soi, cela motive d’avoir un objectif quotidien!!

Je Range Ma Maison et Je M’organise/Sabine Polifonte-Ranguin

Une petite perle que j’ai trouvé en errant comme une âme désespérée dans le magasin de l’ogre. En quête du remède miracle contre le désordre qui règne à la maison.

Il s’agit d’un mini-livre de la collection Le Petit Livre de. Une collection où tous les livres sont à moins de 3€ (plutôt cool pour les petits budgets) et avec son format mini on peut emmener le livre partout. Le garder dans le sac à main en permanence pour se faire des piqûres de rappel en cas de besoin.

Le livre se divise en quatre chapitres S’organiser, Désencombrer, Ranger et Organiser son quotidien. Plus en bonus quelques challenge à réaliser à la fin du livre.

Dans chacun des chapitres, l’auteure explique pourquoi il faut s’organiser, désencombrer et ranger. Les bénéfices ne sont pas minimes, gain de temps, d’argent, moins de stress etc. Puis elle donne des astuces afin de mieux s’organiser, mieux désencombrer et mieux ranger.

Comme dans tous les livres sur le rangement, l’organisation, il y a certains points qui reviennent encore et toujours. Ce qui peut paraître redondant à ceux qui ont déjà lu ce type de livre. Mais je trouve que ce petit livre est tout de même très motivant.

Un petit livre à dévorer sans modération donc.